Création SARL

Quel est le statut juridique le plus adapté à votre projet de création d'entreprise ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?
Règles du forum
Il vous appartient de vérifier l'exactitude des réponses données auprès des services administratif ou d'un professionnel , juriste, expert-comptable, avocat... les usagers sont invités à s'assurer de la validité de tel ou tel propos.
Répondre
Maxiiime
Membre débutant
Membre débutant
Messages : 1
Enregistré le : 15 avr. 2018, 14:07

Création SARL

Message par Maxiiime » 15 avr. 2018, 14:12

Bonjour,

Avec un ami nous souhaiterions créer une SARL.

Nous voudrions être associés à 50% chacun, 3000€ de capital au départ (1500€ chacun).

Pour information, nous envisageons que, pour les 2 premières années, le premier associé soit gérant non salarié (il bénéficierait de l’aide du chômage), et le deuxième associé (moi-même) ne soit pas salarié (je resterais dans mon job actuel les 2 premières années).

Mes questions sont les suivantes :

- Que se passe-t-il si nous décidons dans le future d'arrêter notre Société, et que nous ne trouvons pas d'acheteur ? Une fois les dettes payées, récupérons-nous la trésorerie ?

- Dans le cas où un seul des deux associés souhaite arrêter, il peut vendre ses parts soit à l'autre associé, soit à un associé extérieur ?
Dans le cas où nous ne trouvons aucun associé extérieur intéressé, et que l'associé ne souhaite/peut pas racheter les parts du premier, que se passe-t-il ? est-on obligé de liquider la Société, malgré qu'un des deux associés veuille continuer ?

- Comment est évalué (et par qui) le montant des parts (dans le cas où un des associés souhaite vendre ses parts à l'autre associé ou à un associé extérieur) ?

- Est-il possible d'augmenter le capital de la Société plus tard (par exemple en décidant d'augmenter le capital plutôt que de se verser des dividendes) ?


Vous remerciant par avance pour vos réponses.

Cordialement

Maxime
0 x



Avatar du membre
Workiboy
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 259
Enregistré le : 14 juin 2017, 15:23
Localisation : Paris
x 12
x 19
Contact :

Re: Création SARL

Message par Workiboy » 15 avr. 2018, 23:37

Bonjour Maxime

Tout d'abord, je comprends qu'aucun de vous deux ne sera salarié et que vous possédez tous les deux une couverture sociale. Pourquoi ne pas envisager la SAS plutôt que la SARL, dans ce cas ? Vous éviterez une imposition au RSI du gérant et disposerez de facilités plus grandes pour définir le fonctionnement de l'entreprise et les conditions d'entrée / sortie d'actionnaires.

- Que se passe-t-il si nous décidons dans le future d'arrêter notre Société, et que nous ne trouvons pas d'acheteur ? Une fois les dettes payées, récupérons-nous la trésorerie ?
Il vous suffira de liquider l'entreprise et vous partager le "boni" (c'est à dire les bénéfices nets que vous avez réalisés pendant les années d'existence de l'entreprise)

- Dans le cas où un seul des deux associés souhaite arrêter, il peut vendre ses parts soit à l'autre associé, soit à un associé extérieur ?
Dans le cas où nous ne trouvons aucun associé extérieur intéressé, et que l'associé ne souhaite/peut pas racheter les parts du premier, que se passe-t-il ? est-on obligé de liquider la Société, malgré qu'un des deux associés veuille continuer ?
Il est possible d'effectuer une réduction de capital. Il est même possible de fixer dès le départ les conditions de sortie (prix en l'absence d'agrément).
Si c'est un scénario possible, je vous conseille d'envisager la SAS à capital variable. >>> Un peu de lecture par ici

- Comment est évalué (et par qui) le montant des parts (dans le cas où un des associés souhaite vendre ses parts à l'autre associé ou à un associé extérieur) ?
Par vous-mêmes en premier lieu. Et si vous ne tombez pas d'accord sur un prix de cession, vous pouvez faire réaliser à vos frais une évaluation externe.
Mais là encore, il est possible de prévoir dès les statuts un prix de sortie de référence qui évite les chicaneries. A titre d'exemple, les statuts proposés par Workibox dans sa Box Création intègrent systématiquement une telle clause.

- Est-il possible d'augmenter le capital de la Société plus tard (par exemple en décidant d'augmenter le capital plutôt que de se verser des dividendes) ?
Oui, tout à fait. Mais vous pouvez aussi vous contenter de "laisser l'argent dans la caisse", sans l'intégrer dans le capital ni le distribuer aux actionnaires. Les bénéfices sont alors disponibles pour investir, ou peuvent être distribués quelques années plus tard.
0 x
WORKIBOX - libérez votre PME de l'administratif : Création, Gestion, Optimisation
>> www.workibox.com

Répondre