Pourquoi pas entrepreneur de spectacles comme idée ?

Proposez vos idées et soumettez les aux avis des autres entrepreneurs. Découvrez les tendances et des métiers insolites.
Topp
Membre débutant
Membre débutant
Messages : 6
Inscription : 02 oct. 2020, 16:31

Pourquoi pas entrepreneur de spectacles comme idée ?

Message par Topp » 19 avr. 2021, 12:53

Bonjour,

Voici en quelques mots pour répondre à une idée d'activité complémentaire concernant le domaine du spectacle. Par contre comme toute idée qui peut être intéréssante il faut la découvrir pour estimer le manque. C'est un créneau ....

C'est pour répondre au Post " Trouvez l'idée" Et de plus c'est en plein dans son secteur : Comptabilité -

Cela concerne le monde du spectacle. Il faut savoir que beaucoup d'artistes visuels n'ont pas d'associations au dessus d'eux et font appel à des sociétés qui facturent le spectacle. Mais ces sociétés prennent au pourcentage : /8% , 10 % . Et ce n'est pas logique. Beaucoup d'artistes ne sont pas contents.

Imaginons par exemple qu'un artiste pour jeune public en illusion ou autre fasse un anniversaire à 200 € = 5.35% de TVA = environ 210 € et passe par une de ces sociétés. La société va facturer au particulier 210 € et aura une commission de 20 €. Mais lorsque le montant est de 800 €, la même la société pour le même travail prend 80 €. :? . Et je ne vous parle pas quand la somme est de 1200 € le spectacle. C'est le jackpot pour l'entrepreneur de spectacle.

Donc pour ceux qui veulent se lancer là-dedans il faut faire une demande de licence de spectacle. Par compliqué à avoir si vous avez le niveau Bac.
Et la plupart des entrepreneurs de spectacles utilisent le logiciel transat de GHS qui fera tout à votre place :-)

Pour aller plus loin, je connais un artiste qui lui fait intervenir uniquement l'intermédiaire lorsqu'un organisateur veut une facture, sinon il passe par le Guso. Pour info le Guso ne marche pas quand l’organisateur veut une facture.

Ne pas hésiter à contacter des magiciens, clowns et à leur poser la question. Car ils sont à la recherche d'un tarif fixe.

Je connais un intermittent pour jeune public qui est dans ce profil. Il fait appel comme tant d'autres aux sociétés lorsqu'il faut des spectacles pour des mairies, collectivités. Donc l'entrepreneur n'a pas à trembler. Aucun risque pour lui, sa facture sera réglée.

Donc l'idée serait de facturer au forfait. Par exemple pour les administrations 40 €. Et là je suis sur que des artistes adhéreront

Je reconnais qu'il faut avoir un pied dedans pour y penser. Mais bon c'est une idée de développement.
0 x



phenetas
Membre débutant
Membre débutant
Messages : 2
Inscription : 24 janv. 2019, 08:49

Re: Pourquoi pas entrepreneur de spectacles comme idée ?

Message par phenetas » 21 avr. 2021, 14:55

Bonjour,

J'imagine que quelque chose m'échappe, pourquoi les artistes ne peuvent-ils pas facturer directement ? Ils doivent probablement avoir un statut auto-entrepreneur, alors quel problème à facturer directement ?

A quoi servent ces sociétés intermédiaires dont il est question ici, concrètement que font-elles dans l'affaire ?

Merci
0 x

Topp
Membre débutant
Membre débutant
Messages : 6
Inscription : 02 oct. 2020, 16:31

Intermittent du spectacle

Message par Topp » 23 avr. 2021, 21:21

Bonsoir,

Les artistes ont le statut "intermittent du spectacle", c'est 10 fois plus intéressant qu'auto-entrepreneur. Car lorsqu'ils n'ont pas de spectacles, ils bénéficient d'une indemnité Assedic ( et oui !). Alors que s'ils sont auto-entrepreneurs, ils n'ont rien.

Donc à chaque fois qu'ont fait appel à eux, ils sont considérés comme salariés. Par exemple une association de parents d’élèves fait venir un magicien. Celle-ci règle une somme à l'artiste et une autre somme au Guso (charges sociales). Et ils doivent en parallèle remplir une déclaration Guso. Mais certaines Mairies n'ont pas envie de s’embêter, de remplir une déclaration Guso et veulent une facture. C'est là que les artistes font appel à un intermédiaire qui va facturer à la Mairie.
0 x

Répondre